Microbiote intestinal, immunité et ferments lactiques

Le microbiote intestinal est essentiel au maintien de notre organisme en bonne santé. Outre son rôle dans les fonctions digestives et métaboliques, le microbiote intestinal représente un maillon essentiel de l’immunité.

Le système immunitaire : quel est son rôle ?

L’immunité, c’est la capacité de l’organisme à se défendre, en particulier quand il subit une agression par un agent infectieux. Notre organisme possède 2 systèmes de défense :

  • l’immunité innée (que nous possédons à la naissance) qui est la première ligne de défense vis-à-vis des agents microbiens. Elle comprend 2 lignes de défense :
    – 1 ligne externe constituée de la peau et des muqueuses (barrière physique), de sécrétions telles le mucus, la salive (barrière physique),
    – ainsi qu’1 ligne de défense interne comprenant plusieurs types de cellules telles les NK (Natural Killer), les granulocytes (mastocytes, éosinophiles et basophiles) et les phagocytes (macrophages, neutrophiles et cellules dendritiques),
  • l’immunité adaptative (ou acquise) (qui se développe au gré des infections que nous avons) représente la deuxième ligne de défense de l’organisme. Elle est assurée par les lymphocytes B et T.

Microbiote intestinal et ferments lactiques

Le microbiote intestinal, ou flore intestinale, est l’ensemble des micro-organismes (principalement des bactéries) qui colonisent le tube digestif humain. C’est à cet endroit que l’on retrouve la plus haute densité de bactéries (entre 10 et 10 000 milliards de bactéries / mL). Maillon essentiel de l’immunité (60% de nos cellules immunitaires sont concentrées dans l’intestin), le microbiote intestinal intervient sur 4 niveaux de défense :

  • effet barrière à la colonisation par des micro-organismes indésirables,
  •  rôle de protection par la production de substances antimicrobiennes (inhibition de l’adhésion et de la croissance des pathogènes),
  • renforcement des cellules intestinales,
  • fonction immune (développement et maturation du système immunitaire sous-jacent aux cellules intestinales).

Par conséquent, un déséquilibre de notre flore intestinale, ou dysbiose, va affaiblir nos défenses  immunitaires. Les ferments lactiques ont la capacité de préserver et de moduler la composition de la microflore intestinale et ainsi activer les cellules immunitaires intestinales.

Notre recommandation : Ferments lactiques

Illustration des différents mécanismes d’actions des ferments lactiques au niveau intestinal.
1- Effet barrière à la colonisation, 2- Protection antimicrobienne, 3- Modulation du microbiote et renforcement mucosal, 4- Immunomodulation.

L’EXPÉDITION EST GRATUITE EN FRANCE

L’EXPÉDITION EST GRATUITE EN FRANCE

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos offres exclusives !

Merci, votre inscription est prise en compte !