Microbiote – ces bactéries qui nous veulent du bien

Bonjour à tous,

Je m’appelle Rosyne et aujourd’hui je vous propose de faire un focus sur notre microbiote ! Vous en avez déjà très certainement entendu parler, mais redéfinissons le.

Il s’agit de « l’ensemble des micro-organismes présents dans un organisme vivant, en particulier l’être humain ». En effet, notre corps abrite de nombreuses bactéries et autres micro-organismes. Nous en hébergeons d’ailleurs près de 100 000 milliards, c’est bien plus que le nombre de nos propres cellules !

On parle généralement de microbiote intestinal ou de flore intestinale mais nous possédons également (animation) un microbiote oral, un microbiote pulmonaire, cutané et vaginal.

Le microbiote intestinal est le plus « peuplé » d’entre eux, abritant plus de 1000 milliards de micro-organismes.

Et si on regarde à l’échelle de la population, à l’instar de l’empreinte digitale, le microbiote est propre à chaque individu. Il existe cependant un socle commun d’espèces chez tous les êtres humains, en charges des fonctions essentielles.

Le microbiote est la symbiose parfaite entre un organe, une muqueuse (ou la peau) et un groupe de bactéries ; c’est cet ensemble qui fait que nous sommes en bonne santé – Pr Geneviève Héry-Arnaud auteur de “Ces microbes qui nous veulent du bien”.

Concernant notre microbiote, tout est une question d’équilibre. Dans certain cas, on observe une déstabilisation du microbiote. C’est le cas notamment lors d’une infection par un agent exogène, suite à un traitement antibiotique, où dans le cadre de pathologies digestives. On parle alors de dysbiose.

L’impact de cette dysbiose sur la santé peut être multiple : fatigue, diarrhées, constipation, ballonnements, troubles de la digestion ou encore déficit immunitaire.

Pour retrouver un équilibre, il est conseillé de suivre une cure de ferments lactiques, mieux connus sous le nom de probiotiques.

Intéressons-nous à ces ferments lactiques qui nous veulent du bien ! Comment agissent-ils ?

Les bactéries lactiques, de par leur simple présence, exercent un effet barrière à la colonisation par des agents pathogènes.

Ils sont également capables de produire des substances antimicrobiennes et d’inhiber les facteurs de virulence des agents infectieux nous procurant ainsi une réelle protection.

Et ce n’est pas tout, les bactéries lactiques modulent également le microbiote résidant et les muqueuses.

Enfin, ils exercent des activités immunomodulatrices, ce sont un soutien inconditionnel du système immunitaire qui va pouvoir ainsi combattre l’état de dysbiose.

Vous l’aurez compris, notre microbiote et les ferments lactiques sont indispensables à l’équilibre de notre organisme. En cas de dysbiose, il est conseillé de suivre une cure de ferments lactiques, ces bactéries qui nous veulent du bien, afin de rétablir cet équilibre perdu.

Je vous invite à suivre le live de Tiphaine sur la page Instagram et Facebook de Pharm Nature Micronutrition la semaine prochaine. Elle vous présentera notre gamme de ferments lactiques et répondra à vos questions.

Je vous dis à très bientôt, pour de nouveaux focus scientifiques.

L’EXPÉDITION EST GRATUITE EN FRANCE

L’EXPÉDITION EST GRATUITE EN FRANCE

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos offres exclusives !

Merci, votre inscription est prise en compte !